Le jus d’oignon est un remède efficace contre l’alopécie areata, une maladie auto-immune. Si votre perte de cheveux est due à des infections bactériennes ou fongiques et à des dommages causés par les radicaux libres, les composés soufrés et la quercétine, un antioxydant contenu dans les oignons, peuvent vous aider. Le soufre peut également renforcer vos cheveux. Les oignons stimulent aussi l’activité de vos antioxydants naturels contre le peroxyde d’hydrogène qui provoque le grisonnement des cheveux. Appliquez le jus directement sur votre cuir chevelu.

La croissance des cheveux se fait en trois phases : active, au repos et à la chute. La tige capillaire ne pousse activement que dans la première phase. Lors de la phase de mue, les cheveux tombent, ayant accompli leur cycle de vie. Il s’agit d’un processus continu, et d’autres mèches de cheveux actifs prennent leur place.

Mais en cas de chute de cheveux ou d’alopécie, la plupart des cheveux qui entrent dans la phase de mue ne sont pas remplacés aussi rapidement ou abondamment par de nouveaux cheveux. Il en résulte des cheveux clairsemés, des taches chauves et un cuir chevelu visible. Cela peut être dû à l’hérédité, au stress, à un déséquilibre hormonal, à l’anémie, à une carence en vitamines ou même à une maladie auto-immune comme l’alopécie areata, où le système immunitaire attaque les follicules pileux (là où poussent les cheveux). La science n’a pas encore trouvé les raisons exactes ni de remède définitif. Mais l’humble oignon en a un. De plus, grâce à ses propriétés curatives et antibactériennes, l’oignon peut nettoyer et nourrir le cuir chevelu et même stimuler la croissance de nouveaux cheveux.

1. Favorise la croissance des cheveux chez les patients atteints d’alopécie Areata

Lors d’une expérience sur des patients atteints d’alopécie areata, du jus d’oignon a été appliqué sur le cuir chevelu et massé dans les zones où la croissance des cheveux était minimale. Après avoir suivi cette méthode deux fois par jour pendant 4 à 6 semaines, 86,9 % des participants ont connu une nouvelle pousse de cheveux.

Les couches abondantes de l’oignon sont riches en deux groupes chimiques bénéfiques : les flavonoïdes et les composés soufrés comme les sulfoxydes d’alcenyl cystéine.

2. Peut combattre la perte de cheveux due à l’inflammation

En plus de donner aux oignons leur couleur, ces flavonoïdes ont des propriétés anti-inflammatoires. L’inflammation dans l’organisme est le résultat des dommages causés aux cellules par des molécules réactives appelées radicaux libres. Les flavonoïdes peuvent aider à réduire la chute des cheveux en luttant contre les dommages causés par les radicaux libres.

La quercétine (plus élevée dans les oignons rouges) est l’un de ces bioflavonoïdes aux propriétés anti-inflammatoires. Elle prévient la chute des cheveux due à une réaction inflammatoire dans l’organisme, éventuellement provoquée par des médicaments puissants comme les antidépresseurs, la chimiothérapie ou une infection.

Des études sur les animaux ont montré que la quercétine est efficace non seulement pour traiter l’alopécie aréolaire, mais aussi pour prévenir sa récurrence5.

3. Peut lutter contre la chute des cheveux due à des infections

La perte de cheveux peut également être le résultat direct d’infections bactériennes et fongiques du cuir chevelu. Le soufre de l’oignon peut aider à lutter contre la chute des cheveux. Le jus d’oignon est également un remède maison contre les pellicules.

4. Renforce les cheveux en stimulant les protéines capillaires

Les oignons contiennent du soufre, qui aide à développer la kératine, l’élément de base des cheveux, et renforce les cheveux.

La bonne quantité de soufre aide à régénérer les follicules pileux et à stimuler la repousse des cheveux. La kératine, la protéine du cheveu, est également composée d’un acide aminé riche en soufre appelé cystéine. Les molécules de cystéine sont reliées entre elles par de puissants ponts disulfure. C’est ce qui donne au cheveu sa force supplémentaire. Les composés soufrés des oignons peuvent fournir cet élément essentiel aux cheveux. Le magnésium, le calcium et le potassium contenus dans les oignons favorisent également la circulation sanguine et réduisent l’inflammation.

Les oignons contiennent également de la biotine, ou vitamine B7, qui est considérée comme la vitamine de croissance des cheveux.

5. Prévenir le grisonnement des cheveux

Savez-vous ce que la plupart des salons utilisent pour blanchir vos cheveux ? Du peroxyde d’hydrogène. Votre corps produit naturellement du peroxyde d’hydrogène, mais lorsque son niveau augmente, il s’accumule près de la racine de vos cheveux. Non seulement cela décolore vos cheveux, comme on le pensait auparavant, mais cela endommage également la tige capillaire par le biais de l’oxydation ou des radicaux libres.

La catalase, la glutathion peroxydase et la superoxyde dismutase sont des enzymes que votre corps produit pour décomposer le peroxyde d’hydrogène supplémentaire. L’oignon augmente l’activité de ces trois enzymes pour combattre les dommages causés par le peroxyde d’hydrogène. On peut donc dire qu’il protège contre le grisonnement des cheveux dû aux dommages causés par les radicaux libres.

6. Plus sûr que les médicaments contre la chute des cheveux

Le jus d’oignon est totalement sûr par rapport aux médicaments stéroïdiens qui peuvent vous donner des règles douloureuses ou même provoquer une prise de poids.

Un autre avantage de l’utilisation du jus d’oignon, par rapport aux médicaments stéroïdiens, est que les effets secondaires sont négligeables. Les stéroïdes peuvent provoquer un déséquilibre hormonal et des règles douloureuses chez les femmes.

La prednisone, un stéroïde couramment utilisé dans le traitement de l’alopécie, peut entraîner une prise de poids et de graves sautes d’humeur – un lourd tribut à payer. Le jus d’oignon sur le cuir chevelu n’a cependant montré aucun effet secondaire, sauf en cas d’allergie aux oignons. Faites d’abord un test cutané.